30/03/2007

La nature en couleur (coup de gueule !)

fleurs30

 

Je me promène beaucoup dans les parcs de mon quartier en compagnie de ma chienne Pluchette.

Le printemps approche et les bosquets, les buissons, les taillis, les bocages se colorient de plus en plus. Il  y a aussi le vert des pelouses qui de jour en jour devient plus brillant …..

Mais en plus,  pour le plaisir de la vue, de nouvelles couleurs s’ajoutent à celles de la nature et on peut voir un peu partout :

le rouge Coca Cola, Spa, Gordon et Jupiler

le jaune Cécémel 

Sans parler de l’argenté Hoegaarden

l’orange Minute Maid

le bleu Pepsi, Maes, Léo

le doré Twix

Le noir Mars

Et enfin le blanc des sachets de frites et celui coloré des sauces diverses.

Sans parler du transparent des préservatifs usagés (heureusement d’ailleurs).

 

Et puis les innombrables couleurs des sacs en plastic qui, gonflés par le vent, ressemblent à des ballons se balançant au gré de leur fantaisie.

Le choix des couleurs des crottes des chiens n’est pas triste non plus et varie entre l’orange, le brun clair, le beige et le brun foncé.

Bref, même si le soleil n’est pas toujours tout à fait de la partie, chaque amoureux de la nature y trouve son compte et se sent heureux et privilégié par cet amoncellement de couleurs en prévision d’un été éclatant, chatoyant. Surtout coloré, jaspé, panaché, teinté, nuancé et marbré.

 

Reproduction formellement interdite

 

10:35 Écrit par Nicole | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

16/03/2007

L'être le plus extraordinaire que j'ai rencontré

fillette2

 

Puisque je suis une pièce humaine unique, donc extrêmement rare.

Puisque je me trouve à la fois saugrenue et sensée.

Puisque je suis capable du pire comme du meilleur, de haïr comme d’aimer, d’être soit le bourreau soit la victime, de souffrir et de faire souffrir, de vouloir recevoir sans donner et de donner sans recevoir.

Puisque je sais être lâche et puis sublime.

Puisque je suis apte à tous les contrastes, il me plaît de dire que l’être le plus extraordinaire   que j’ai rencontré, à la fois ami et ennemi, est mon reflet dans le miroir.

 

Reproduction formellement interdite

01:42 Écrit par Nicole | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |