13/03/2011

La brume se lève

 

La brume se lève découvrant  la montagne 

 Enfin je peux voir ton clocher

Enfin je peux l’entendre chanter

La brume se lève découvrant la montagne

 

La brume se lève fauchant le diable

Enfin je peux me délivrer de l’oppression

Enfin je peux laisser vivre ma passion

La brume se lève fauchant le diable

 

La brume se lève dénudant mon cœur

Enfin je peux ne penser qu’à toi

Enfin je peux n’aimer que toi 

La brume se lève dénudant  mon cœur

 

La brume se lève ranimant le vent

Enfin je peux écouter ton rire

Enfin je peux me perdre dans ton délire

La brume se lève ranimant le  vent 

 

La brume se lève nous invitant au voyage

Enfin nous pouvons craquer

Enfin nous pouvons vibrer

La brume se lève nous invitant au voyage

 

14:21 Écrit par Nicole | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ce texte est vraiment très beau, je l'ai bien apprécié. Je ne te connaissais pas ce talent... Comme quoi en vieillissant tout arrive et peut se révéler des dons cachés pendant tant d'années.

Écrit par : Nicole Gérardy-Pennie | 19/02/2012

Les commentaires sont fermés.